Accueil du site
Annonces
Des étudiants de la HETS-Genève face à deux cités

Dans le cadre d’OASIS

Pendant trois mois, quarante étudiants romands en travail social sont partis à la découverte de ces deux cités. Crayons à dessin, appareils photos et enregistreurs en mains ces futurs travailleurs sociaux sont allés à la rencontre des différents acteurs locaux.

Cette enquête de terrain, grandeur nature, a été mise sur pied par la Haute Ecole en Travail Social de Genève (HETS-Genève) en partenariat avec les autorités municipales et les travailleurs sociaux œuvrant sur les communes.

Pour contacter les enseignants


 
Auteur : Sevr
Articles de cet auteur
lundi 12 janvier 2009
Bref retour sur notre démarche
Suite à notre enquête de terrain, nous proposons ici une synthèse globale. Lorsque nous avons choisi de nous intéresser aux « nouveaux habitants » arrivés dans le quartier dans les années 1990, nous partions de l’hypothèse qu’il existait un « clivage » avec les habitants établis depuis longtemps. Dès lors, nous pensions que nos entretiens avec ces « nouveaux habitants », nous permettraient de définir des différences significatives notamment en termes d’intégration au quartier ou de sentiment d’appartenance. Cependant, les éléments récoltés lors de nos entretiens ne nous ont pas permis d’approfondir notre (…)

lire la suite de l'article
mercredi 7 janvier 2009
Synthèse personnelle de Romain
Mes premières impressions…
Lorsque j’ai fait mes premiers pas dans ce quartier que je ne connaissais pas, mon premier sentiment était quelque peu paradoxal. Les hauts immeubles sont entourés de verdure (arbres, jardin, place de jeu, etc.) et les architectes ont visiblement fait des efforts afin de garantir des zones piétonnes (par le biais de passerelles) autour de ceux-ci. De plus, les appartements sont spacieux et bien entretenus. Malgré ces éléments positifs, j’ai eu l’impression que le quartier vit en « autarcie ». En effet, tout a été construit de façon à pouvoir vivre sans sortir du (…)

lire la suite de l'article
mardi 6 janvier 2009
Synthèse de l’atelier croquis de Caroline
Démarche de l’atelier croquis
Au début du module, j’ai été agréablement surprise que différents ateliers (web, photo, son et croquis) nous soient proposés. L’atelier croquis m’a immédiatement attiré. Depuis longtemps, je désirais m’y mettre, sans jamais oser. Ce module m’en donnait l’occasion, je n’ai donc pas hésité à m’y inscrire.
Durant les tous premiers cours, l’exercice était laborieux. Sur la feuille blanche s’entrecroisaient des lignes, ne montrant pas réellement une ambiance de lieu ou de personne. Il y avait un décalage certain entre ce que je m’imaginais, voyais et ce que mon dessin renvoyait. (…)

lire la suite de l'article
mardi 6 janvier 2009
Synthèse personnelle de Caroline
Lorsque je suis arrivée à Genève, je ne savais pas si Vernier était une commune, une ville, un village ou encore un quartier de la ville de Genève. Mais c’est bel et bien une commune qui compte des quartiers dits suburbains. Mais qu’est ce que cela change dans la réalité ? Comment cette commune était-elle reconnue ou non par la population de Genève ?
Au départ de cette enquête, je ne savais pas bien pourquoi nous étions là, quel était notre rôle, qu’allions nous y faire ou qui allions nous rencontrer. Au fil des semaines, les mêmes interrogations revenaient au gré des rencontres. Comme ce jeune homme qui (…)

lire la suite de l'article
mardi 6 janvier 2009
Synthèse personnelle de Kristina
Introduction
Dans le cadre du module OASIS, 5ème semestre de notre formation HES sociale, j’ai été motivé par le thème « citoyenneté agressée » à Genève. La description du module m’a plu. De plus, j’ai quelques amis à Genève qui peuvent m’héberger, ma décision était prise, Genève était mon premier choix. Arrivée en classe composée de quarante élèves, je me suis demandé dans quoi je me lançais… Deux groupes de vingt élèves travailleront à Avanchets et à Onex.
Les cours OASIS
Je me réjouissais de commencer ce module. J’avais hâte de savoir comment cela se passait ailleurs, les professeurs nous ont encouragé à choisir un (…)

lire la suite de l'article
mardi 6 janvier 2009
La vie à Avanchets
Après que notre groupe ait effectué six interviews, nous les avons retranscrites, puis tous ensemble, nous les avons mises en commun pour voir les similitudes, les différences et ce qui en sortait.
Quelques thèmes ont resurgit de nos conversations que voici :
Le thème d’Avanchets nous paraissait primordial, l’architecture, l’infrastructure, les places de jeux, les crèches, le bien être des habitants etc. Thème que j’ai choisi de développer ci-dessous. L’influence des médias sur la vision qu’ont les gens de la cité d’Avanchets, puis la réputation, à savoir la théorie de l’œuf et de la poule. La sécurité (…)

lire la suite de l'article
lundi 5 janvier 2009
Les jeunes, les médias et le sentiment d’insécurité
Lors de nos entretiens, cinq thématiques sont ressorties : l’intégration, les jeunes, les médias, le sentiment d’insécurité et la vie à Avanchets. Durant nos recherches de littératures, nous avons remarqué que les thématiques jeunesses, médias et insécurité étaient très liées. Il a été difficile pour nous de les séparer. C’est pour cette raison que nous avons fait le choix d’en faire un seul article.
Depuis des siècles, la jeunesse a toujours été stigmatisée comme dangereuse et mauvaise. « Notre jeunesse (…) est mal élevée. Elle se moque de l’autorité et n’a aucune espèce de respect pour les anciens. Nos enfants (…)

lire la suite de l'article
lundi 5 janvier 2009
Synthèse personnelle de Sevim
Première semaine
Lundi matin (22 septembre 2008) à 7h45 une collègue de mon école et moi sommes descendues du train de Genève pour aller à l’arrêt de tramway qui va nous conduire à l’école. Tout à coup, nous avons vu de nombreuses étudiantes de notre école (Fribourg) et des autres écoles (Sierre et Lausanne). Après avoir eu une petite discussion entre le groupe, nous nous sommes rendues comptes que nous étions toutes dans le même train. A ce moment là, j’ai fait la connaissance de Kristina. Nous nous sommes arrêtées au café-librairie. J’ai été dans un état de choc, parce je me trouvais dans une ville qui (…)

lire la suite de l'article
lundi 5 janvier 2009
Entretien de M X6, habitant d’Avanchets
Entretien M X6
Age : 23
Origine : Albanais
Nationalité : Suisse
Arrivée dans le quartier : 1999
Travail : Moniteur socioculturel
Nombre d’enfants : /
Pour quelles raisons êtes-vous arrivés dans le quartier ?
C’est mes parents qui voulaient un appartement plus grand. C’est vrai que les prix étaient plus abordables aux Avanchets. Donc, ils sont venus là. Et pour quelles raisons êtes-vous arrivés en Suisse ? Mon père est là depuis bien avant nous. Donc, il est venu travailler ici. Car chez nous, les conditions de travail n’étaient pas bonnes au niveau travail. Donc, il est venu ici et par là suite, il (…)

lire la suite de l'article
lundi 5 janvier 2009
Web
Synthèse de l’atelier web de Sevim
Responsable de l’atelier Luca Barschel
J’ai choisi cet atelier pour différentes raisons. D’abord, mes connaissances informatiques étaient très limitées. Je maîtrisais les notions basiques telles que le traitement de texte et les recherches sur internet. Deuxièment, il n’y avait plus de place pour l’atelier photo. Je voulais pratiquer cet atelier autant que l’atelier web. En tant que future travailleuse sociale, je vois que c’est un vrai besoin de maîtriser cet outil de communication pour pouvoir être compétente et toucher la population avec laquelle je travaillerai. Début de l’atelier web, j’avais de (…)

lire la suite de l'article
lundi 5 janvier 2009
Synthèse de l’atelier photo de Kristina
Au premier cours de photos, nous avons regardé le film : « war photographer ». L’histoire raconte le parcours d’un américain photographe qui à été sensibilisé assez tôt aux horreurs des guerres, notamment celle du Viêt-Nam. Depuis lors, il s’est donné comme mission de dénoncer les atrocités commises par l’homme, que ce soit la guerre, l’exploitation au travail, la pauvreté…
Ce film nous a ouvert les yeux sur cet art de la photographie.
Les un ou deux cours suivants, nous avons travaillé sur un photographe, ma camarade et moi avons choisi Raymond Depardon, grand Monsieur Français de la photographie (…)

lire la suite de l'article
lundi 5 janvier 2009
Son
Synthèse de l’atelier son de Vanessa
L’atelier son a commencé par des explications très technique. Le but était de comprendre deux programmes qui nous aideraient à faire un montage sonore. Pour cela, il nous fallait un ordinateur et un enregistreur. L’école fournissait le matériel que nous ne possédions pas. Le professeur a commencé par nous expliquer la base. Ce qui était bien pour moi car j’étais débutante dans cette matière. Au fur et à mesure, il nous illustrait la théorie par des exemples. Ensuite, il nous a montré comment utiliser adéquatement l’enregistreur. Pour cela, il nous a demandé de faire des essaies par nous-mêmes. Après cela, (…)

lire la suite de l'article
lundi 5 janvier 2009
Synthèse personnelle de Vanessa
Les cours Oasis
Les cours reçus durant ce module étaient très variés. Il y a eu également plusieurs intervenants. Honnêtement, je n’ai pas grand-chose à dire sur ce sujet. L’organisation était bonne ainsi que la matière apprise. En revanche, je me suis rendue compte de quelque chose. Durant ces présentations, nous avons eu plusieurs exemples du système genevois. Il est arrivé par moment que je sois un peu « larguée ». Car le canton de Genève est bien développé en ce qui concerne le social. En revanche, j’ai le sentiment, lorsque je fais la comparaison avec la région de Neuchâtel, qu’il n’y a pas tout cela. (…)

lire la suite de l'article
jeudi 18 décembre 2008
Son
Synthèse de l’atelier son de Romain
Atelier SON
Pour ma part, j’ai décidé de suivre l’atelier son pour différentes raisons. D’une part, j’utilise déjà des programmes Audio à des fins privés (production musicale) et j’étais intéressé à développer mes compétences dans ce domaine. D’autre part, j’étais enthousiaste à l’idée de découvrir le « montage sonore » en terme de reportage audio (ou documentaire audio) en incluant des interviews menées sur le terrain. Ces interviews ont été la base de mes montages. La principale difficulté réside dans le fait que ces interviews étaient très denses et parfois très longs (entre 40 et 60 minutes chacun). J’ai rapidement remarqué (…)

lire la suite de l'article
jeudi 18 décembre 2008
L’intégration dans le quartier
En mettant en commun les différents entretiens menés autour de thématiques préalablement choisis par notre groupe, plusieurs éléments de compréhension se dessinent. Concernant la thématique de l’intégration dans le quartier, on peut d’ores et déjà dégager plusieurs facteurs d’intégration :
La langue
Les enfants
L’appartenance à un réseau associatif
Les chiens
La position sociale (locataires VS propriétaires)
1. La langue
Mme X2 nous explique qu’elle ne sort pas beaucoup hormis pour faire ses courses. Elle nous fait part (en turque) que c’est lié notamment à la langue, la langue française. « Si tu parles (…)

lire la suite de l'article
jeudi 18 décembre 2008
Canevas d’entretien
Voici le modéle de canevas d’entretien que nous avons utilisé durant nos interviews

lire la suite de l'article
mardi 16 décembre 2008
Entretien de Mme X5, habitante d’Avanchets
Entretien de X5 le 03 novembre 2008
Introduction :
Âge 46 ans
Origine : Suisse
Nationalité : Suisse
Profession : animatrice socioculturelle
Année d’arrivée : 1995
Nombre d’enfant : 2
Thème :
Les enfants :
Dans mon cas c’est vraiment le réseau enfant, quand tu as des enfants et ils font toutes leurs écoles primaires et on fait des réseaux, ceux-là, ils viennent manger chez moi […].Ils restent beaucoup sur le quartier des Avanchets en tout cas pour leurs loisirs […], après nous on va ensemble ailleurs, mais leur vie dans la semaine, elle est quand même au Avanchets. Ceux que je connais sont vraiment les (…)

lire la suite de l'article
mardi 16 décembre 2008
Les jeunes
LES JEUNES DANS LE QUARTIER…
Pour commencer, je vais préciser que mon analyse est basée sur six entretiens. Elle n’est donc pas représentative de l’ensemble de la population du quartier d’Avanchets qui compte plus de 6’000 habitants. Ainsi, cette analyse n’est pertinente que sous l’angle de cette enquête mais ne l’est pas d’un point de vue scientifique. Dans le chapitre suivant, je vais aborder des grands thèmes soulevés par les interviewés. Cependant au cours de nos conversations nous ne leur avons pas nécessairement demandé de préciser certains termes. Les définir nous aurait permis de ne pas (…)

lire la suite de l'article
mardi 16 décembre 2008
Journal de terrain
1. CHRONIQUE DE LA DÉMARCHE
Dans le cadre du module OASIS, 5ème semestre de notre formation HES sociale, nous avons choisi de nous inscrire dans la thématique « citoyenneté agressée » à Genève. Ce module était une occasion de découvrir de nouvelles pistes d’intervention dans le travail social. La réflexion concernant la place des jeunes dans les quartiers suburbains, sous l’angle notamment de la question de l’urbanisation est une approche intéressante. De plus, la construction des cours entre apports théoriques et méthodologiques et recherche empirique, nous a permis de faire des liens immédiats. (…)

lire la suite de l'article
lundi 15 décembre 2008
Entretien de Mme X3, habitante d’Avanchets
Entretien Mme X3 du 4.11.08
Age : 37 ans
Origine : Genève
Nationalité : Suisse
Profession : Formatrice d’adulte
Année d’arrivée dans le quartier d’Avanchets : 1993
Quel est votre vision des Avanchets avant ? Je n’avais pas entendu tout ce qu’on colporte sur les Avanchets. C’était le choc de la cité. Car quand on a visité l’appartement, il fallait d’abord s’y retrouver et puis c’était ouh lalala qu’est-ce que c’est ca. Mais j’avais entendu dire que les appartements étaient jolis. J’étais restée sur cette impression positive en disant que les appartements sont grands spacieux. Juste une réticence ouh lalala, (…)

lire la suite de l'article
jeudi 11 décembre 2008
Entretien de Mme X4, habitante d’Avanchets
INTRODUCTION
Age : 35
Origine : Espagne
Nationalité : Suisse
Profession en Suisse : Employée de commerce
Année d’arrivée dans le quartier des Avanchets : 1982
Image d’Avanchets
Avant
On n’avait pas une bonne vision, moi j’ai la vision de mes parents étant donné que c’est eux qui sont venus au départ, c’étais pas une très bonne vision parce que c’est la même qu’il y a maintenant ca restait cité, ça restait bizarre…donc voilà, forte réputation…
Maintenant
Ah moi je suis une pro Avanchets, donc voilà, je suis partie en 82, là je suis revenue, j’ai acheté l’appartement, donc moi je m’y plais, je pense qu’il y a (…)

lire la suite de l'article
mercredi 10 décembre 2008
Entretien de Mme X2, habitante d’Avanchets
Retranscription d’interview X2
Thèmes choisis
Mme X2 à 42 ans, d’origine kurde, nationalité turque, elle a deux enfants de 20-25 ans, elle est actuellement mère au foyer, elle est arrivée entre 1999-2000 dans le quartier Avanchets.
Visions d’Avanchet avant de vivre dans le quartier ?
Mme X2 nous dit qu’elle à deux réponses, d’une part, « Les appartements sont très jolis, mais les jeunes ne sont pas très bien intégrés en Suisse [aux Avanchets], ils font un peu des bêtises, comme ça…. […] C’est pas très bien pour les enfants, mais la chose vraiment mieux [ici aux Avanchets] c’est les appartements et à (…)

lire la suite de l'article
mercredi 26 novembre 2008
Entretien de Mme X1, habitante d’Avanchets
04.11.2008
Madame X1 habite le quartier d’Avanchets depuis 1993. Elle est suisse italienne. Mère suisse, père italien, naturalisée par la demande de sa mère. Elle a 46 ans et trois enfants. Elle habite avec son mari et ses trois enfants âgés de 14 à 20 ans. Elle a fait l’école de commerce et a travaillé comme téléphoniste. Après la naissance de son premier enfant, elle a quitté son poste. Elle est mère au foyer.
Comment êtez-vous arrivée aux Avanchets ? C’était une obligation, un hasard ou bien un choix ?
Elle est arrivée en mai 1993 aux Avanchets. C’était un choix, pour ces trois raisons :
j’habitais à l’Onex et ma (…)

lire la suite de l'article