Accueil du siteOnex : L’avenir des jeunes d’OnexLa parole aux jeunes : Les entretiens
Synthèse du groupe de garçons du Cycle des Grandes-Communes
Première prise de contact :

Afin de constituer ce groupe, nous avons pris contact avec le conseiller social du cycle d’orientation des Grandes-Communes. Par son aide, nous avons ainsi pu créer un groupe de trois jeunes garçons vivant à Onex. En voici la synthèse :

Bref descriptif :

Némat : 15 ans 8 ème année B, calle à Onex, passionnée de rap

Miloche : 15ans, 8ème B, Calle à Onex, passionné de foot

Nicolas : 13ans, 7ème A, Calle à Onex, passionné de musique

Nos trois jeunes
Les trois garçons devant leur cycle

Nicolas a constitué un groupe de rap dont Némat fait également partie. Vous pourrez trouver leur musique sur :

Avenir familial :
  • Le mariage :

Pour tous les trois, vivre avec une femme est important. Néanmoins, pour chacun, le mariage est loin d’être une préoccupation actuelle. Pour Nicolas, « Le plus tard possible, d’abord faut profiter. Mais c’est important pour faire une famille, pour continuer la chaine. » Il faut en premier lieu « Profiter de la vie ». « J’vais pas me marier à mes 20ans, j’vais profiter. Dès que j’ai 30-35 ans quand j’aurais plus rien à faire ben je me marie ».

Miloche
Miloche rêve de devenir joueur de foot professionnel

Pour Miloche, il s’agit d’abord de trouver la fille « pis après je sais pas… si on trouve la bonne. ». Pour lui, le mariage n’est pas important, il s’agit plutôt d’une « formalité ». De plus, pour lui, le mariage est loin d’être une priorité actuelle, le foot passe avant tout : « Oh se marier peut-être pas maintenant mais… j sais pas en tout cas pour ma part c’est plutôt sur les terrains de foot que je vois mon avenir, essayer de progresser le plus. »

Aucun d’entre eux n’a pensé à un âge, pour eux, il faut d’abord trouver la femme et après le reste se fera tout seul.

  • La femme :

Pour eux, le physique est l’élément principal pour leur future femme. Miloche dira quand même : « Ben faut aussi par rapport à la personnalité, qu’on ait des points communs. »

Pour Némat, sa femme ne doit pas être trop stricte

Pour les 3, leur femme travaillera.

  • Les enfants :

Ils aimeraient avoir des enfants. Pour Némat, seul un fils est essentiel : « Non avoir un fils, c’est le seul truc qui m’importe… J’veux un fils. Une fille si j’suis marié pour ma femme. Avec un garçon, tu peux lui apprendre le foot. (…) les filles c’est fait pour se maquiller. »

Les deux autres n’attachent aucune importance au sexe de leurs futurs enfants.

  • L’éducation :

Nicolas dit qu’il aimerait que son enfant accomplisse ce qu’il désir : « Ce qu’il veut ben je respecte. » Il expliquera qu’il parle ici du choix du métier suite à la remarque de Miloche : « Ben ca dépend. (Ca dépend de) Ben fumer et des choses comme ça. »

Pour Nicolas, avant les 18ans de son enfant, il ne le laissera pas tout faire mais dès sa majorité, il pourra faire ce qu’il désire. Pour Némat : « Moi je m en fiche complètement la seul chose que je veux c est qu’il meure pas. Et qu’il soit en plein forme même si des fois je le vois bourré comme ça mais après je le laisse toucher ce qu’il veut, avant nan. Vers les 13-12 comme ça parce que moi j’ai commencé vers les 12-13. » Pour lui, ce qui compte c’est que son enfant « soit un peu près correcte avec son langage vers les personne, après quand il est avec ses amis il peut se lâcher. »

Pour Nicolas et Miloche, leurs enfants devront réussir à l’école.

Avenir professionnel :
Nicolas
Nicolas est passionné de musique

Nicolas aimerait travailler dans le domaine musical. Il est déjà très renseigné sur les différentes écoles pouvant lui permettre de travailler dans ce champ professionnel. Pour lui, il est plus important d’être heureux dans son métier et de gagner peu d’argent que de toucher un grand salaire mais n’avoir aucun plaisir professionnellement. Il aimerait avoir deux métiers : « par exemple dj le soir. La journée t’as un métier stable sur lequel tu peux compter et le soir dj mais y en a peu qui perce. Une partie pour gagner sa vie et une partie pour le plaisir. »

Pour les deux autres garçons, il est important d’avoir un métier que l’on aime. Némat nuancera en disant : « Un truc qui te fais plaisir mais c est dur de vivre avec peu d argent »

Némat aimerait aller à l’école de commerce ou à l’école d’ingénieur.

Miloche lui désirerait aller à l’ECG pour devenir éducateur, si il ne peut pas réussir dans le foot. Il affiche clairement une préférence pour le foot.

Pour parler de leur avenir professionnel, Nicolas a déjà rencontré la conseillère aux études. Les deux autres ne l’ont pas encore rencontrée mais ils ont parlé avec le conseiller social du cycle. Avec leurs parents, ils parlent plutôt des notes présentes que de leur avenir. « (Ma mère) elle sait que moi je déteste l’école. Moi j’ai une grande sœur, elle est en 4ème du collège pour faire avocat. Elle sait que dans ma famille les filles elles réussissent, les garçons nous pas. Donc j’essaie de me diriger dans les math, ingénieur, ingénieur architecte ou banquier, j aime depuis tout petit. » (Némat)

  • Et l’argent, c’est important pour quoi ?

Némat : Ben pour vivre ici on est en Suisse faut avoir de l’argent autrement t’es à la rue, c’est la misère.

Vivre à Onex

Les 3 aiment vivre à Onex. Selon Némat, « C’est un quartier chaud, on se connaît tous entre nous, on fait ce qu’on aime. » Pour Nicolas, « A Onex, on veut tous un métier simple sauf les intellos. »

Pour Miloche, à Onex, « Y a pas de violence, pas beaucoup ». Némat dira que : « Ca dépend quand y a les autres communes qui viennent, ca part toujours. »

  • Vous vous voyez vivre à Onex avec vos enfants ?

Tous aimeraient continuer à vivre à Onex, afin de rester avec leurs amis. Miloche nuancera en disant que : « Ca dépend, aussi ce que ma femme elle veut, mais dans l’idéal rester à Onex ».

  • Vous vous voyez vivre en appartement ou en maison ?

Némat : « Ca va commencer à l’appartement puis une maison pour les vacances ». Pour Nicolas : « La maison au pays pour les vacances, ici un appartement. » Miloche lui aimerait : « Une belle maison ».

Némat
Némat rap dans le groupe de Nicolas
Observations personnelles :

Cet entretien était notre dernier. Nous avions déjà défini nos thèmes pour les articles de fonds. Par conséquent, nous avons centré cet entretien pour compléter nos données et nous avons ainsi fait abstraction d’autres thèmes antérieurement abordés.

Il est intéressant de relever que ce groupe était constitué des plus jeunes adolescents interrogés. Nous remarquerons alors qu’ils avaient plus de difficultés à se projeter dans l’avenir. Ils parlaient principalement au présent et souvent, nous pouvions constater qu’ils n’avaient pas réellement réfléchis à certaines choses telles que le mariage, l’éducation de leurs futurs enfants. On remarque également qu’ils ont des difficultés à se distancier de leur vie actuelle. Lorsqu’ils parlent de l’éducation qu’ils comptent inculquer à leurs enfants, les éléments qu’ils donnent sont ceux qu’ils aimeraient actuellement pour eux. Ils n’ont pas de recul face à se qu’ils vivent actuellement.

De manière générale, l’entretien s’est très bien déroulé, ils étaient très disposés à nous parler. Nous avons dû malgré tout relancer l’entretien, ils attendaient les questions. Il fallait les relancer pour les pousser à développer leurs idées. Cet obstacle est le fruit de cette difficulté à se projeter qu’ils ont, surement dû à leur jeune âge.

 
Messages de forum :
Synthèse du groupe de garçons du Cycle des Grandes-Communes

super larticle c nicolas

mais jsui en 8 éme a envaite bon sa fait rien ++



Fil de discussion

Synthèse du groupe de garçons du Cycle des Grandes-Communes

Salut Nicolas,

Désolé pour cette erreur et content que cet article t’ait fait plaisir.

Christophe

Fil de discussion