Accueil du siteAvanchets : La parole des nouveaux habitantsAccompagnements : "Les ateliers"Croquis
Synthèse de l’atelier croquis de Caroline

Démarche de l’atelier croquis

Au début du module, j’ai été agréablement surprise que différents ateliers (web, photo, son et croquis) nous soient proposés. L’atelier croquis m’a immédiatement attiré. Depuis longtemps, je désirais m’y mettre, sans jamais oser. Ce module m’en donnait l’occasion, je n’ai donc pas hésité à m’y inscrire.

Durant les tous premiers cours, l’exercice était laborieux. Sur la feuille blanche s’entrecroisaient des lignes, ne montrant pas réellement une ambiance de lieu ou de personne. Il y avait un décalage certain entre ce que je m’imaginais, voyais et ce que mon dessin renvoyait. Heureusement, petit à petit j’ai perçu des améliorations.

Nous avons eu l’occasion de réaliser des croquis dans différents lieux. Nous nous sommes tout d’abord rendu dans un parc, qui se trouve à côté de l’école. Ce lieu, nous fournissait divers points de vue ; immeubles, voitures, trottoirs etc. C’est à cet endroit que nous avons acquis les premières techniques de bases. Lorsque le beau temps n’était pas présent, nous sommes allés dans des centres commerciaux. Là, les points de vue étaient plus compliqués à reproduire ; escalators, étages, passages etc. Nous nous sommes également rendu à un arrêt de tram et dans un café. Pour anecdote, quelque fois, quand nous croquions dans ce café, des clients se mettaient également à dessiner.

Le café

Le but du croquis est de pouvoir donner une ambiance, une atmosphère à un lieu, et non, nécessairement d’en donner une parfaite reproduction. Nous avons l’occasion à travers les dessins de donner nos sensations, nos impressions, amenant ainsi notre regard. Cette technique permet également de se souvenir plus précisément d’un lieu ou de personnes.

Le son, les photos ou les croquis permettent de rendre le site web plus attractif. Nous avons eu l’occasion à travers ces différents ateliers de donner notre point de vue, nos sensations sur cette enquête. Honnêtement, je n’ai pas réalisé énormément de croquis sur le lieu de l’enquête. Avec mon groupe nous nous rendions essentiellement chez les personnes. J’aurais pu cependant me rendre seule sur ce lieu et y passer quelques heures, mais seule justement, la motivation me manquait.

Les cours de croquis m’ont donné envie de poursuivre cette activité lors de voyage, de déplacement etc. Mon but n’était pas de devenir une experte de l’art du croquis, mais d’en prendre du plaisir. Sur ce point mon but est atteint.

Merci à Renaud pour nous avoir transmis son savoir-faire

 
Articles de cette rubrique
  1. Synthèse de l’atelier croquis de Caroline
    6 janvier 2009