Accueil du siteOnex : La Tour BleueBref historique d’Onex
Historique d’Onex

Historique de la commune d’Onex



C’est en 1851 qu’Onex devient une commune indépendante en se détachant de la commune de Confignon. Jusqu’à 1951, la population reste inférieure à mille habitants.

Onex
Photo tirée du livre d’Eric Golay "Onex 1851-2002 images et récits d’une métamorphose"

La commune d’Onex connaît une explosion démographique entre 1960 et 1970, passant de 2000 habitants en 1960 à 12’000 en 1966.

Face à la croissance économique de l’époque (les Trente Glorieuses), une importante pénurie de logements se fait ressentir un peu partout dans le canton. Suite à une décision cantonale, des constructions massives vont voir le jour dans les communes suburbaines de la Ville, (Onex, Vernier, Meyrin, Palettes, Carouge). Ces logements sont construits en masse et très rapidement, sont l’opportunité pour les travailleurs d’avoir un appartement convenable et de sortir des conditions de logement précaires connues jusque là. Les logements vont être construits avec les aides fédérales et ne seront pas des loyers subventionnés, adressés à une population de travailleurs modestes. C’est le cas encore aujourd’hui, où les loyers restent modérés.

construction d’Onex-Cité
photo tirée du livre d’Eric Golay "Onex 1851-2002 images et récits d’une métamorphose"

En 10 ans, (1960-1970) les quartiers de Gros-Chêne et Cité-Nouvelle ont été construits et comptent plus de 12’000 habitants. Onex-Village compte toujours le même nombre d’habitants depuis plus de 100 ans (675 habitants).

Avec l’augmentation massive de travailleurs étrangers et l’absence d’emploi sur Onex, la commune va mettre en place de nombreuses infrastructures et services publics.

La ville d’Onex aujourd’hui (17’356 habitants) :

L’appellation « ville » est donnée lorsque le nombre d’habitants est supérieur à 10’000.

Avec ses 281 hectars, la commune d’Onex est bordée par 6 communes genevoises : au sud par Plan-Les-Ouates et Lancy, à l’ouest par Bernex et Confignon, au nord par Vernier, à l’est par Lancy, elle est également délimitée par deux cours d’eau, le Rhône et l’Aire.

Onex est la sixième commune genevoise en terme de population et la quatrième en termes de densité. C’est une ville suburbaine où encore beaucoup de personnes n’y reviennent que le soir pour dormir, (cité dortoir) malgré les nombreuses prestations publiques et activités dans la commune. La situation économique est faible et on n’y trouve aucune grande entreprise contrairement aux communes avoisinantes, excepté « Implenia », arrivée tout récemment. La plupart des actifs résidents travaillent hors de la commune.

Disparité sociale au sein de la commune :

Le territoire d’Onex se divise en 2 secteurs, regroupant les 2/3 de la population au nord de la route de Chancy, dans « la cité » un quartier de plus de 12’000 habitants. Cité-Nouvelle et Gros-Chêne regroupent une population majoritairement étrangère. 74% des parents d’élèves de l’école primaire Tattes/Gros-chêne sont dans une situation défavorisée sur le plan social. Ce sont donc des familles de milieu ouvrier ou sans emploi (chômage, rente AI, etc.)

Au sud, se trouvent le vieux-Onex, le quartier de Pré-Longet et Belle-Cour, dernier quartier construit sur la commune. Si l’on compare les catégories socioprofessionnelles entre l’école d’Onex-Village et Gros-Chêne/Tattes, on constate par exemple que la proportion d’enfants d’ouvriers atteint 56% à l’école des Tattes et seulement 9 % à Onex-Village.

On remarque que sur la même commune et à moins de deux kilomètres l’un de l’autre, on passe d’un quartier très nettement défavorisé à un quartier plutôt favorisé.



Bibliographie

Kast, K.A. (2008) Enjeux sociaux et urbanistiques de la ville d’Onex. Présentation pour le module OASIS "La citoyenneté agressée : La place des jeunes dans la ville" Genève : HETS-IES

Mercolli, M. (2008) Citoyenneté agressée, la place des jeunes dans la ville. Présentation pour le module OASIS. Genève : HETS-IES

Jeaggi, J.M. & Osiek,F. (2007) Mise en place d’un dispositif-pilote dans le groupe scolaire Gros-Chêne/Tattes. Premier rapport intermédiaire.

http://www.onex.ch

 
Articles de cette rubrique
  1. Historique d’Onex
    3 novembre 2008