Accueil du siteAvanchets : Les jeunes adultesMine de rien...l’art sert de lien !
Atelier Web : Bernadette s’exprime...

Le matin où nous nous sommes inscrits aux ateliers, j’étais fortement intéressée par deux ateliers : son et croquis. Etant donnée que j’ai quelques connaissances au niveau du son grâce à ma passion pour la musique, mon choix fut porté sur l’atelier « croquis » afin de faire une découverte tout à fait nouvelle dans un domaine artistique qui m’attire beaucoup. Malheureusement, durant mes trois mois d’enquête de terrain, je n’allais pas laisser exprimer mon regard sur le quartier des Avanchets à l’aide d’un crayon et d’une feuille blanche, mais par la réalisation d’un site web. En effet, par manque de participants à l’atelier Web, j’ai pris la décision de changer d’atelier afin que les groupes puissent être au complet.

Un début difficile

L’après-midi du premier atelier, je me suis rendue dans la salle de classe « web » exprimant très peu d’enthousiasme. Dans ma tête, j’étais persuadée que le cours allait être long et pénible. En tant que webmaster, l’ordinateur est notre principal outil de travail et je n’éprouve que très peu d’intérêt à l’utiliser, ne serait-ce que pour les travaux « word et powerpoint » des cours, et pour certaines recherches et chat sur internet.

Arrivé dans la classe, j’ai fait la connaissance de mes collègues webmaster et du professeur d’informatique. L’accueil et la bonne humeur du professeur m’a redonné le sourire. A ce moment-là, je comptais sur lui afin qu’il m’aide à apporter un regard différent sur cet atelier. Mais très vite, lorsqu’il fit une introduction du cours en utilisant des termes très spécifiques au système informatique, je compris qu’il n’y avait que très peu de chance que cet atelier m’intéresse réellement. Cependant, je l’écoutais et prenais des notes sur ce qu’il disait afin de pouvoir m’en sortir sur les travaux futures. J’ai bien senti qu’autour de moi, je n’étais la seule dans cet état d’esprit. L’envie de se retrouver à cet atelier, ne se voyait pas sur le visage et les propos de tous mes collègues ; cela me rassurait. C’est à ce moment-là que Luca, notre professeur, compris qu’il y allait avoir du travail à faire.

En dehors, du manque de motivation, nous avons dès le départ rencontré, un problème de connexion sur le réseau internet. Cela a ralenti le déroulement du cours et nous n’avons pas pu avancer à la manière dont souhaitait Luca.

Le professeur

Lucas était toujours bien lancé dans ses explications durant les ateliers. Je n’hésitais pas à l’interrompre et lui pauser des questions lorsque je me sentais perdre le fil. Il prenait toujours la peine d’expliquer à nouveau afin que toute la classe comprenne. Malgré, les différentes difficultés rencontrées, il a continué à nous pousser en avant afin que le site prenne forme et que nous soyons prêts à mettre des éléments sur le site, sans sa présence.

L’atelier

J’ai été présente à tous les cours donnés par Luca, sauf à une permanence. Il m’a été parfois très difficile de rester concentrée tout au long de l’atelier. Pour moi ces après-midi d’atelier passaient très long. Parfois nous devions attendre pour cause de problèmes informatiques, et d’autres fois, je ne n’avais pas de patience lorsque je n’arrivais pas à effectuer un exercice. En dehors de tous ces points quelques peu négatifs, je dois tout de même admettre que j’ai appris un bon nombre de techniques et de manière de faire qui me serviront dans mon rôle de webmaster pour le module oasis, ainsi que pour l’avenir. Voici les apprentissages qui m’ont le plus servi pour :

- Utilisation du programme XnView pour travailler les images
- Utilisation du programme Inkscape pour faire des montages photos et fonds
- Insertion d’image, de son sur le site web
- Mise en page des articles sur le site

Toutes ces connaissances m’ont permis de recevoir les travaux de mes collègues et de les travailler afin de les intégrer correctement dans le site. Pour certains points, les conseils de mes professeurs étaient les bienvenus.

Mon rôle au sein du groupe

Dès le départ, certains de mes collègues webmasters ce sont plaints du nombre de travail que nous avions à effectuer en comparaison avec les autres ateliers. De ce fait, les membres de mon groupe ont tout de suite eu une attitude de soutien envers moi. Ils m’ont fait comprendre qu’ils étaient présents au cas où j’avais besoin de me décharger un peu de mon travail. Mais je suis une personne avec une manière de travailler assez individualiste. De ce fait, je les ai très peu sollicités au départ, cependant nous n’avions que très peu d’éléments à glisser sur le site. Finalement, ayant reçu pas mal d’éléments vers la fin du module, j’ai eu un gros que, étonnamment, j’ai pris plaisir à faire malgré la fatigue. Cependant mes collègues ont été présents pour la correction des certains articles et pour m’apporter leur idées sur certains points à rédiger sur le site. J’ai beaucoup apprécié leur disponibilité et leur soutien.