Accueil du siteAvanchets : Les jeunes adultesMine de rien...l’art sert de lien !
Mine de rien...l’art sert de lien !
Les compétences acquises à travers nos différents ateliers, nous ont permis d’exploiter divers facettes d’une enquête de terrain. Ci-dessous, les auteurs expriment leurs ressentis.
 
Articles publiés dans cette rubrique
Atelier photo : Iliana s’exprime...
Lors de ce module j’ai choisi l’atelier photo. D’une part parce que j’ai pu connaître, à travers d’autres ateliers scolaires, le développement et la prise de vue, d’autre part, parce que je trouve que la photo permet de percevoir et/ou de mettre en avant des éléments observés qui nous ont touchés et/ou qui ont été inattendus lors de notre étude de terrain. La photo est, selon moi, un outil extrêmement intéressant mais néanmoins très complexe.
Lors de cette démarche, nous avons dû faire un travail d’immersion et d’approche auprès de la population du quartier d’étude. Cela n’a pas été facile. Je pense que (…)

lire la suite de l'article
Atelier photo : Sarah s’exprime...
Ma démarche photographique au sein de ce module
Parmi les ateliers proposés, j’ai eu envie de participer à celui-ci car j’avais déjà un intérêt pour la photo dans ma vie de tous les jours. Bien que je n’aie aucune connaissance spécifique dans ce domaine, je trouve que c’est un magnifique outil de communication. Il arrive souvent que je sois touchée par une photo, qu’elle me parle ou m’interpelle. N’ayant jamais eu l’occasion de participer à des cours ou d’avoir des conseils de la part de professionnels, j’ai pensé que cela pourrait beaucoup m’intéresser.
Cet atelier m’a tout d’abord permis de connaître et (…)

lire la suite de l'article
Atelier son : Laetitia s’exprime...
A vrai dire, même avec un peu de recul, je ne peux toujours pas expliquer pourquoi je me suis inscrite dans cet atelier là et pas dans un autre. En fait, j’ai procédé par élimination : le web ne m’intéressait pas vraiment, je ne possède aucune patience dans l’informatique. Ensuite, je n’ai pas osé m’inscrire dans l’atelier croquis étant donné que je ne sais même pas dessiner une fleur ! Il me restait donc le choix entre la photo et le son. L’atelier photo étant pris d’assaut par les deux tiers de la classe, je me suis orientée dans l’atelier son. Pourquoi ne pas tenter une nouvelle expérience ?
Dès le (…)

lire la suite de l'article
Atelier son : Nicolas s’exprime...
Pourquoi cet atelier ?
J’ai choisi cet atelier car l’univers musical est un des domaines où je me sens le plus à l’aise. Grâce à mon sampler ainsi qu’à mon clavier midi, je pensais pouvoir développer durant ce module mes compétences sonores. Ma plus grande hantise à la découverte de cet atelier concernait le software « audacity ». N’étant pas un grand partisan des programmes aidant à la construction sonore, je comptais sur sa facilité d’accès.
Le dictaphone Olympus WS-300M
Durant ce module, mes camarades de groupe et moi-même, nous nous sommes servis du dictaphone Olympus pour pouvoir enregistrer les (…)

lire la suite de l'article
Atelier croquis : Marie s’exprime...
« Tout homme a, a eu ou aura besoin d’un dessin pour faire passer un message ». (Helbé)

Avant de pouvoir arriver à dessiner tout ces croquis, les exercices et les conseils de Renaud se sont trouvés indispensables. J’ai toujours aimé dessiner et je le fais depuis des années, en n’ayant jamais pris de cours particuliers. Car je n’avais peut-être pas l’opportunité ou tout simplement, car je ne pensais pas avoir un don spectaculaire.
Nous nous sommes retrouvés un petit groupe de « croqueurs », lors de ce module, à se promener dans la ville de Genève, afin d’immortaliser des petites scènes de vie, des (…)

lire la suite de l'article
Atelier Web : Bernadette s’exprime...
Le matin où nous nous sommes inscrits aux ateliers, j’étais fortement intéressée par deux ateliers : son et croquis. Etant donnée que j’ai quelques connaissances au niveau du son grâce à ma passion pour la musique, mon choix fut porté sur l’atelier « croquis » afin de faire une découverte tout à fait nouvelle dans un domaine artistique qui m’attire beaucoup. Malheureusement, durant mes trois mois d’enquête de terrain, je n’allais pas laisser exprimer mon regard sur le quartier des Avanchets à l’aide d’un crayon et d’une feuille blanche, mais par la réalisation d’un site web. En effet, par manque de (…)

lire la suite de l'article