Accueil du siteLes Avanchets : La seconde générationJournal de bord
Journal de bord

Ce journal montre nos inquiétudes, nos préoccupations, nos peurs, nos manières de travailler au cours de notre enquête !

Marlon Leutold, Nicole Lacarbonara, Vincent Laurent, Noelia Alvarez Lorente, Ignacio Granados Laguna.
 
Articles publiés dans cette rubrique
Positionement lors de l’inmersion
Nombreuses ont été les sensations ressenties pendant l’enquête de terrain dans le quartier. Sensations et impressions, qu’au fur et à mesure que nous découvrions la réalité, changeaient, s’intensifiaient et d’une certaine manière nous servaient à reconduire notre travail.
Au fur et à mesure, que nous examinions le quartier, ses gens, ses dynamiques, nous pouvions mieux comprendre qu’est-ce qui se dissimule derrière les Avanchets, son image et ses moyens en matières d’actions sociales et de multi culturalité.
Pour la formation de notre groupe, d’origines différentes, de (…)

lire la suite de l'article
Chronique de la demarche
On a commencé notre démarche par une insertion physique dans le quartier des Avanchets le 7.10.2008 pour pouvoir se rendre compte de l’atmosphère qui régnait. En étant les quatre ignares de comment on devait se positionner pour ce type de recherche et avec plein de questions concernant notre thématique, on a profité de la permanence du mardi 14.10.2008 pour rencontrer Catherine. Elle nous a donné son avis et puis pistonné vers Djamel que ce jour là n’était pas présent mais par contre il y avait Isabelle qui nous a donné rendez-vous la semaine après les vacances pour pouvoir nous redonner un retour plus (…)

lire la suite de l'article
Critique de la demarche
Nous avons débuté notre enquête de terrain par une visite de la cité des Avanchets. Comme nous ne nous connaissions pas encore, les groupes de visite se sont organisés au hasard.
Quatre étudiants ont visité la cité avec deux jeunes du quartier ; par chance ces quatre personnes se sont retrouvées dans le même groupe d’enquête ; cela c’est révélé intéressant, car tous avaient le même « point de départ » pour entamer l’enquête. La dernière personne du groupe a visité les Avanchets avec le TSHM (Travailleur social hors murs) du quartier.
Cela a permis d’approcher le « terrain » avec deux angles différents : (…)

lire la suite de l'article
Choix metodologique
Le terme deuxième génération est utilisé pour définir les enfants de parents migrants né dans le pays d’accueil (Bolzman, Fibbi et Vial, 2003), il s’agit de un terme controversé, car dans les sciences sociales c’est difficile faire catégories sociales fermés, comment on différencie entre un enfant issus des parents migrants né dans le pays d’accueil de un enfant issus de parents migrants né dans le pays d’origine mais que migre avec ses parents quand il est petit ? La deuxième enfant appartenait pour Berry a la « génération 1,5 » (Berry J.W, 1992)`. Et comment on appelle aux enfants de un mariage (…)

lire la suite de l'article
Dynamique de groupe
Dynamique , coordination et réalité interne du groupe
Dynamique du groupe :
La construction de notre groupe de travail s’est réalisée, non au travers des différents thèmes proposés, mais plutôt sur nos affinités et notre envie à vouloir travailler ensemble. Nous nous sommes retrouvés formant un groupe « interculturel », c‘est à dire : 2 Espagnoles, 1 Tessinoise, et 2 Suisse.
Organisation du travail :
Nous, nous sommes retrouvés régulièrement et nous avons fonctionné ensemble pour aborder nos objectifs de travail. Même si tout le groupe n’était pas toujours au complet lors de certains entretiens, la (…)

lire la suite de l'article